Clinique Vétérinaire Circée Verneuil-en-Halatte 03-44-28-39-02

Prévention et soins

Les pattes

Attention, les pattes de votre lapin peuvent être la source d'ennuis, surtout si vous ne les surveillez pas.

Une litière inadaptée, un contact prolongé avec des urines ou un surpoids et un manque d'actvité peuvent générer une pododermatite. Cette inflammation du dessous des pattes est fréquente chez les lapins de compagnie. Elle se traduit par une « rougeur » liée à l'irritation de la peau. Si le problème n'est pas soigné à temps, une plaie peut apparaitre et être la cause d'une importante douleur, surtout si elle se complique d'une infection bactérienne.

Il est essentiel de bien soulever et examiner les pattes de votre lapin, et de ne pas hésiter à changer les paramètres d'environnement (sol, litière, etc.) qui posent problème. En parler avec l'équipe vétérinaire peut vous permettre de prendre des mesures adaptées avant que la situation ne dégénère.

 

Les oreilles

Les oreilles de votre lapin sont fragiles. Elles doivent être inspectées régulièrement. Assurez-vous que l'intérieur du pavillon reste rose et parfaitement propre. Un lapin qui secoue sa tête souffre peut être  des oreilles.

La présence de squames ou de croutes brunâtres à noirâtre doit vous alerter (otite parasitaire, ou gale des oreilles). Une mauvaise odeur ou une douleur à la manipulation est un symptome anormal et doit vous inciter à consulter votre vétérinaire.

Attention, les oreilles des lapins béliers, qui s'aèrent mal, sont plus fragiles vis-à-vis des otites. Soulevez-les régulièrement.

 

Les yeux

Vérifiez que les yeux de votre lapin restent brillants et propres. Un œil fermé, la présence de sécrétions anormales ou des paupières irritées doivent aussitôt vous alerter.

 

Les dents

Les dents du lapin poussent tout au long de sa vie,c'est pourquoi il est important qu'il puisse les user en mastiquant des aliments riches en fibres comme le foin sinon il risque d'avoir des problèmes de malformations dentaires.

Les affections dentaires sont la première cause de consultation du lapin de compagnie chez le vétérinaire.Elles sont souvent très douloureuses pour le lapin. Elles peuvent avoir une origine génétique, traumatique ou alimentaire.

Surveillez régulièrement les dents de votre lapin, notamment leur niveau d'usure. Vérifiez qu'elles sont propres et alignées, et si le tour de la bouche est propre, exempt de blessures. Grâce à une alimentation basée sur le foin, vous limiterez au maximum les risques de maladies dentaires. Vérifier que votre lapin mange et mastique normalement et qu'il ne perd pas de poids permet de s'assurer que sa bouche et ses dents vont plutôt bien, mais rien ne remplace un examen attentif par votre vétérinaire traitant.

 

Le poids

Une alimentation déséquilibrée, trop riche en sucres et en graisse, et pauvre en fibres, peut favoriser l'obésité. Celle-ci est également due à un manque d'exercice dont peuvent souffrir les lapins sédentaires.

L'obésité n'est pas un problème esthétique, c'est un vrai danger pour la santé de votre compagnon. Le lapin en surpoids ne peut plus se toiletter correctement ni ingérer ses caecotrophes. Il sera prédisposé aux pododermatites (lésions des pattes), et aux problèmes cutanés. Il devient sale (surtout autour de l'anus et de la queue), et peut aussi souffrir de troubles digestifs graves.

Pour éviter ces problèmes, il est impératif de veiller à ce que votre lapin ait une alimentation équilibrée, essentiellement à base de foin, en alternance avec de l'herbe. Une pesée mensuelle permet de surveiller la courbe et de prévenir une croissance pondérale incontrôlée.

Jouer avec votre lapin et lui proposer des exercices attrayants (lancé de balle, recherche de petits morceaux de nourriture cachés, agility)  permettront aussi de le maintenir en forme  et de renforcer le lien qui vous unit.