Clinique Vétérinaire Circée Verneuil-en-Halatte 03-44-28-39-02

Les tiques 

tique-1

Mieux les connaître : principales espèces et biologie

Les tiques sont des acariens de grande taille. Il en existe de nombreuses espèces. En France les principales sont Dermacentor reticulatusIxodes ricinus et Rhipicephalus sanguineus.

En général ce sont de préférence certains bois ou certaines zones avec des herbes hautes qui sont plus infestées que d'autres, mais une des trois espèces, la tique Rhipicephalus sanguineus, réalise en général l'ensemble de son cycle à l'intérieur. Elle apprécie les chenils, et on peut la trouver dans certaines habitations.

L'infestation est saisonnière avec typiquement deux pics, un au printemps et un à l'automne, mais avec le dérèglement climatique, on peut maintenant en rencontrer presque toute l'année

Le cycle de ces tiques se fait en 3 phases (larves, nymphes et adultes). A chaque changement, elles doivent se nourrir sur un hôte : sur des micromammifères (comme les mulots) pour les larves et les nymphes, et sur des grands mammifères, comme le chien ou l'homme, pour les adultes. Les femelles adultes font un unique repas de sang qui dure 5 à 7 jours puis elles se décrochent pour pondre leurs œufs avant de mourir.

Dangers liés aux tiques : è part la spoliation de sang, qui est en général minime, et les réactions inflammatoires (nodules) sur le lieu de morsure, le principal problème vient de la transmission de nombreux agents pathogènes responsables de maladies avec la particularité de pouvoir en transmettre plusieurs en même temps, d'où la difficulté pour les vétérinaires d'en faire le diagnostic.

Les principales maladies transmissibles aux chiens en France sont la piroplasmose, la maladie de Lyme ou borréliose, l'ehrlichiose, l'anaplasmose et certaines rickettsioses.

La tique fort heureusement doit rester fixer entre 12 et 24 heures selon les agents pathogènes avant de pouvoir les transmettre, et de nombreux produits, s'ils sont appliqués ou administrés à la bonne fréquence, permettent de les tuer avant ce délai. Il convient d'être vigilant !

Comment protéger votre chien ?

Il existe des acaricides en spray, en pipette, en collier et maintenant en comprimé.

Votre vétérinaire est le mieux placé pour vous conseiller et vous prescrire le traitement le plus adapté selon le mode de vie de votre chien, son type de poils, ses particularités (allergie), son entourage (enfants, chats), les voyages et votre budget. Le plus important étant de bien respecter la prescription pour bien protéger votre animal, car une semaine de retard ou un produit mal appliqué peuvent suffire à faire échouer le traitement.

On assiste depuis quelques années à une prolifération des tiques en France. Un phénomène qui s'explique, entre autres, par les voyages et échanges humains intercontinentaux, le réchauffement climatique, les migrations d'espèces animales, les pratiques agricoles… Parallèlement à cette prolifération des tiques, de nouvelles pathologies voient le jour, avec des risques de maladies graves et parfois mortelles souvent peu connues du grand public. Pour faire face à ces nouveaux risques, de nombreux acteurs et institutions se mobilisent en vue d'améliorer la prévention et faire avancer la recherche (INRA, laboratoires pharmaceutiques…).

Chez l'Homme on considère que si la durée d'attachement de la tique n'excède pas 12h, la probabilité de transmission de la maladie de Lyme est faible. La prévention est l'unique moyen de se protéger. Les maladies dites « vectorielles » sont les maladies transmises par un insecte ou un acarien « vecteur » qui contient l'agent microscopique à l'origine de la maladie*. Parmi ces maladies vectorielles, les plus fréquentes, chez l'Homme comme chez l'animal, sont les maladies transmises par les tiques.

Les tiques vectrices peuvent être infestées (c'est-à-dire en mesure de transmettre des maladies par morsure), par de nombreux agents pathogènes simultanément – jusqu'à 5 dans une étude récente**. Ces maladies passent généralement par la faune sauvage et peuvent être mortelles chez l'Homme, comme chez l'animal domestique.

Les maladies dites « vectorielles » sont les maladies transmises par un insecte ou un acarien « vecteur » qui contient l'agent microscopique à l'origine de la maladie. Parmi ces maladies vectorielles, les plus fréquentes, chez l'Homme comme chez l'animal, sont les maladies transmises par les tiques.

En France, chez l'Homme, la maladie transmise par les tiques la plus fréquente est la maladie de Lyme (ou borréliose de Lyme) : plus de 33 000 cas par an sont recensés*** et la maladie est devenue un enjeu de santé publique. La maladie est souvent difficile à diagnostiquer. Les tests de dépistage officiels ne sont pas encore parfaitement fiables. Il y a donc urgence à s'informer et adopter les bons gestes pour protéger toute la famille et les animaux de compagnie (chiens et chats).