Clinique Vétérinaire Circée Verneuil-en-Halatte 03-44-28-39-02

Achat du chiot ou chaton : conseils

Avant d’acheter ou d ‘adopter un nouvel animal…quelques conseils!

 

 

Choisir son animal ne devrait pas se faire sur un coup de tête ou de cœur dans une animalerie ou en se baladant dans une exposition canine.

De nombreuses questions doivent être soulevées pour choisir au mieux la race et le caractère de son futur compagnon de vie.

1 : Pourquoi est-ce que je souhaite adopter un chien ?

C'est très important de se poser cette question car, malheureusement, dans de trop nombreux cas, la réponse peut être la suivante : pour faire plaisir aux enfants ou encore parce que j'ai craqué devant la vitrine de l'animalerie (sans réfléchir aux conséquences d'une telle adoption).

Conclusion : pas d ‘achat « coup de cœur » devant une boule de poils dans une vitrine ou sur un salon de vente !!!

2 : Combien de temps puis-je apporter à mon chien quotidiennement ?

Cette question est essentielle : est-ce que j'aurais du temps plusieurs fois par jour pour sortir mon chien, est-ce que je rentre à la maison le midi, est-ce que j'ai suffisamment de temps libre le week-end pour proposer une activité à mon chien, etc. ? Prévoyez du temps pour l ‘accueil, l’éducation et la sociabilisation du nouveau venu!

Vos réponses vous aideront à choisir la bonne race

3 : Quel budget pour l'entretien de mon chien ?

Selon le gabarit mais aussi la race de votre chien le budget va varier…alimentation, toilettage, soins vétérinaires.. sont proportionnels au poids ! Les croquettes premiers prix peuvent vous jouer des tours.. diarrhées, calculs, etc

Sachez par exemple que pour les races de petite taille, un budget d'en moyenne 20€/mois sera nécessaire. Ce budget pourra monter jusqu'à 70€/mois pour les chiens de grande taille.

Il est très important aussi de se renseigner sur les éventuelles problèmes de santé propres à telle ou telle race avant de prendre sa décision. Par exemple, les Bouledogues Français sont très populaires en ce moment, ce sont des chiens de petite taille, certes, mais qui nécessitent souvent d'importants frais vétérinaires.

Il faut donc également penser à cet aspect et l'intégrer dans son budget, avec notamment l'éventualité de souscrire une assurance santé pour son chien.

4 : Quel environnement je propose à mon chien ?

S’ il est possible d'avoir un chien en appartement sans jardin n’oubliez pas qu’il devra obligatoirement être sorti minimum 2 ou 3 fois par jour même si le temps est mauvais ou qu’ il fait nuit de bonne heure…, alors qu'un chien qui vit à la campagne ou en maison avec jardin peut rester dehors pendant votre absence.

Rappelez-vous que les chiots grandissent !

Les races de très grand gabarit, ne se plairont pas en appartement car ils ont besoin d’exercice et d’espace

5 : Quelles activités je veux faire avec mon chien ?

Si vous adoptez un chien dans un but précis, il convient de choisir une race adaptée à l'activité que vous souhaitez entreprendre avec lui. (chasse, Agility, dressage,jogging..)

Si c »est votre premier chien…ne choisissez pas un tétu,..ou un gros caractere..

6 : Mon foyer est-il constitué d'enfants, d'autres animaux ?

Même si le travail de socialisation permettra de palier à de nombreux futurs problèmes et que chaque chien, même d'une race identique, reste unique, certaines races sont tout de même plus ou moins sociables et surtout plus ou moins tolérantes, notamment envers les enfants.

N'hésitez donc pas à vous renseigner sur les caractéristiques de chaque race pour connaître la compatibilité qu'elle aura avec des enfants ou d'autres animaux.

7 : J'achète un chiot ou j'adopte un chien adulte ?

Est ce que je souhaite adopter ou acheter?

Le tout, lorsque l'on achète un chiot, c'est de choisir un élevage bienveillant, respectueux et de bien se renseigner sur les conditions d'élevage, la génétique des parents, etc. Il ne s'agit pas de participer à la vente de chiots produits comme à l'usine avec des géniteurs épuisés par des reproductions répétées, voire même par des éventuelles consanguinités.

Puis, à l'inverse, lorsque l'on souhaite adopter un adulte dans un refuge par exemple, il est très important de prendre le plus d'infos possibles sur le chien qui vous intéresse, notamment sur son passé (souvent difficile) auprès des salariés et bénévoles du refuge, mais aussi passer énormément de temps avec lui, aller régulièrement au refuge pour le promener, etc. Le tout à afin d'apprendre un maximum à le connaître pour éviter un retour au refuge dans le cas où la compatibilité ne serait finalement pas présente

Adopter un vieux chien, c'est souvent lui permettre de terminer paisiblement sa vie dans un foyer chaleureux. C'est aussi prendre un compagnon peu exigeant quant aux activités physiques : il peut donc s'adapter plus facilement en appartement, ou convenir à une personne âgée. Enfin, pour des enfants, quel belle leçon de vie et de responsabilité !

Avec un chiot ou un chaton vous vous engagez pour une quinzaine d ‘années…

8 : Quelle race ?

L' avantage des chiens de race pure est qu'ils sont élevés dans le but de se conformer a des normes spécifiques quant a la taille et au tempérament. Vous devez pouvoir estimer quelle allure aura votre chien parvenu a l'âge adulte: (taille, poids, caractère, besoins d ‘exercice)

Mais ceci ne dessine que les grandes caractéristiques du chien. Pour le reste, tout est entre vos mains. Sa vie, son éducation, son évolution, c'est vous qui allez le dessiner.

pour vous aider à choisir un chien appuyer ici. et n’oubliez pas de nous demander conseil !

9: Comment choisir un vendeur ?

Lorsque vous avez décidé de la race du ou des chiens que vous voulez examiner, il vous faut choisir avec soin un éleveur.

Lorsque vous aurez décidé d'acheter un chiot, n'achetez pas sur un coup de tête, Les abris sont remplis de chiens dont on ne veut plus, placés par des propriétaires qui n'ont pas réfléchi suffisamment avant de faire leur choix.

Visitez plusieurs chenils. Remarquez avant tout les conditions dans lesquelles se trouvent le chenil et les chiens. Les locaux sont-ils propres ? Les chiens semblent-ils propres et en bonne santé?

Un bon éleveur devra :

  • avoir sur place une copie du standard de la race,
  • pouvoir vous dire quels sont les problèmes de la race qui vous intéresse,
  • connaitre le pedigree du chiot – ses grands-parents et arrière-grands-parents,
  • vouloir tout connaitre de vous – votre famille, votre mode de vie et ou le chien sera logé
  • vous accompagner dans votre démarche par des conseils et un suivi dans le temps.
  • faire subir des analyses é leurs chiens et vous fournir les résultats de ces analyses de l animal et de ses parents.
  • vous fournir son carnet de santé.

Si vous souhaitez un chien de race, il faut leur conseiller de prendre contact avec plusieurs éleveurs. Certains font de l’élevage familial et élèvent peu de chiots à la fois. D’autres sont à la tête d’un élevage de plusieurs dizaines de reproducteurs. Les détails sur le comportement d’un chiot en particulier seront évidemment plus faciles à obtenir dans un élevage familial que dans un grand élevage. Attention, Ce n’est pas parce qu’un élevage fait beaucoup de publicité dans les magazines, qu’il vend des chiens « de bonne qualité ». Attention aussi aux « élevages toutes races ». En réalité, ce sont souvent des revendeurs qui n’élèvent pas les chiots, leur provenance étant alors mal définie.

Il existe des animaleries qui veillent à vendre des chiots de qualité notamment en sélectionnant les élevages, mais les intérêts commerciaux semblent parfois dépasser leurs efforts. Certaines animaleries commandent des chiots en Yougoslavie ou Slovaquie, pays où les conditions d’élevage sont souvent mal connues et les risques de troubles du développement plus élevés. Il existe enfin des chiens issus de « trafics » qui ont fait l’objet de nombreux reportages télévisés qui transitent par la Belgique ou par l’Espagne qui alimentent certaines animaleries, certains revendeurs et les petites annonces (journaux, Internet).

Menez immédiatement votre nouveau chiot chez votre vétérinaire . Vous pourrez ainsi faire vérifiez la santé de votre chiot avant d'y être trop attaché.

10 : Quels documents ?

Identification par puce électronique ou tatouage : vous devez avoir la carte provisoire d’identification.

le vendeur doit faire les démarches de changement de propriétaire

C'est une obligation pour l'éleveur de faire identifier ses chiots avant qu'ils quittent l'élevage.

Obtenez tout par écrit et signez ucontrat de vente appelé aussi certificat de vente du chien, ou encore acte de vente d'un chien, doit indiquer la race du chien, que celle-ci est de race pure et admissible a l'enregistrement au club de race

Résumé : https://www.veterinaire.fr/fiches-pratiques/fiches-pratiques-grand-public/je-vends-jachete-un-animal.html

  • Demandez s'il existe une politique de retour pour votre chien. Obtenez une garantie contre les maladies génétiques. Un éleveur sérieux n' hésitera pas a s'occuper des problèmes d'après-vente.
  • Demandez s'il y a un contrat de non-reproduction ou une condition de castration – tous deux sont un bon signe. Un contrat de non-reproduction doit être signé avant que vous ne partiez avec votre chiot.

 Conclusion: On n’achète pas avec son cœur …il faut aussi une dose de raison !
Ne le prenez pas parce qu’il vous fait pitié…N’achetez votre chien que chez une personne qui vous inspire confiance